Covid-19 : Visioconférences d’équipe

Ventilation - Supervision - Espace de paroles

2020

En ces temps de confinement, un regard extérieur peut être bienvenu pour prendre une « bouffée d’air » ou sortir « la tête du guidon », ventiler des émotions, se retrouver, mettre sur « pause », ouvrir la réflexion sur certaines situations particulièrement difficiles d’enfants ou de parents.

G&BM regroupe plusieurs superviseurs, formés en psychotraumatologie, qui peuvent participer à vos colloques en visioconférence ou mettre sur pied un espace de parole. Ceci peut être ponctuel ou régulier, individuel ou collectif pour :

  • Offrir du soutien
  • Ventiler les émotions fortes
  • Reprendre de la distance par rapport à son travail
  • Faciliter une cohésion d’équipe
  • Créer du lien entre les collaborateurs sur le terrain et ceux qui sont à domicile
  • De débriefer une situation avec un enfant placé (en individuel également)
  • De débriefer une situation avec un parent d’un enfant placé (en individuel également)

Le soutien d’équipe peut s’organiser à l’avance ou en « urgence » 24 h à l’avance.

La séance dure de 1h à 1h30.

Nous contacter

Les superviseuses ci-dessous sont toutes formées en psychotraumatologie avec des spécialisations diverses en psychologie d’urgence, psychothérapie corporelle, psychothérapie :

CHF : 200.- /h pour travail d’équipe

CHF : 150.-/h pour travail individuel

Cette proposition est valable jusqu’à la levée officielle du confinement.

Nous contacter

Pour les visioconférences d’équipe, les recommandations sont les suivantes :

  • Avant la conférence : s’assurer que son natel, sa tablette ou son ordinateur sont chargés ou avoir un chargeur à portée de main ;
  • Les règles habituelles de respect et de confidentialité s’appliquent, les noms de famille ne doivent pas être évoqués ;
  • Un animateur est désigné avant le début de la conférence ; ce peut être le superviseur ou le responsable d’équipe qui tiennent ce rôle ; Il/Elle distribue la parole ;
  • L’environnement doit être le plus calme et protégé possible ;
  • Chacun s’installe confortablement, si possible à une table, afin de ne pas risquer de couvrir le micro ;
  • Comme pour toute supervision, chacun prépare à l’avance, son verre d’eau, de quoi écrire, etc..
  • Le son micro est ouvert uniquement quand la personne s’exprime ;
  • Faire un geste devant la caméra quand on prend la parole afin d’être rapidement repéré dans la mosaïque d’images ;
  • Même chose pour rajouter quelque chose à ce qui est dit : faire un signe devant la caméra pour indiquer le souhait de prendre la parole ;
  • Si on déconnecte quelques minutes, reprendre la conférence au vol, sans interrompre celui qui parle. Faire un signe si on a quelque chose à dire.