introjection de l’agresseur

Un modèle de dissociation traumatique complexe : Le triptyque de la maltraitance

La dissociation traumatique complexe intervient quand un enfant vit dans un contexte traumatogène. C’est le cas en particulier dans les systèmes de maltraitance intrafamiliale, que cette maltraitance soit passive (négligences) ou active (violences). Pour pouvoir survivre, le cerveau de l’enfant va automatiquement déconnecter certaines de ses parties. C’est ce qu’on appelle la dissociation traumatique. Or, comme l’enfant baigne toujours dans le trauma, la dissociation va perdurer. La personnalité de la victime va alors se scinder en deux parties : la partie résiliente qui tient le coup et la partie blessée qui sera porteuse de la violence des émotions liées aux impacts traumatiques. Un troisième élément, qui n’appartient pas à l’enfant, qui n’est pas l’enfant et qui vient de l’extérieur, complète le tableau : le système abusif introjecté qui va se comporter à l’intérieur de l’enfant comme un parasite, un vampire.